En cas de pépin au semis, les planteurs SLS ont la garantie de semis.

La garantie de semis, inventée par Saint Louis Sucre, permet aux planteurs de bénéficier gratuitement des semences, en cas de ressemis. Rappel des modalités.

Chaque année, environ 0,5 % des surfaces de betteraves sont ressemées pour des raisons climatiques ou de pressions de ravageurs. Ce n’est pas la qualité des semences et les soins apportés par les planteurs qui sont en cause. Ce sont les aléas. 

Or, tout accident entraînant un ressemis, s’accompagne de conséquences économiques. Pour aider les planteurs à y faire face, Saint Louis Sucre a créé, il y a de nombreuses années la garantie de semis. Dans un contexte économique devenu difficile, celle-ci est plus que jamais d’actualité. 

Comment ça marche ?

Saint Louis Sucre provisionne les unités de semences correspondant à la quantité moyenne ressemée chaque année. Ce volume d’unités est mis à disposition, gracieusement, de tous les planteurs se trouvant dans l’obligation de ressemer. 

Comment faire jouer la garantie de semis ?

  1. En cas d’accident au semis, tout planteur ayant acheté 100% de ses graines chez Saint Louis Sucre, devra contacter son inspecteur de culture. 
     
  2. Celui-ci se déplacera sur la parcelle, pour constater les dégâts et valider l’origine imprévisible du problème (averses de grêles, parasitisme souterrain…).
     
  3. Il évaluera aussi la densité de population. Si elle est inférieure à 55 000 pieds /ha (au-dessus, il est économiquement non justifié de ressemer, car le retard de végétation dû au ressemis n’est pas compensé), l’inspecteur délivrera un bon de ressemis.

Les unités livrées au planteur pour son ressemis seront gratuites dans la limite des volumes de semences provisionnées.