« Il faut savoir s’adapter aux évolutions du métier »

Olivier Dubuisson de la SCEA Dubuisson-Masselin à Criquebeuf-La-Campagne accueillait la journée Mont Blanc sur son exploitation en Normandie le 18 mai 2018.

Avec ses associés, il cultive environ 48 ha de betteraves sucrières pour la sucrerie d’Etrépagny ainsi que des variétés fourragères destinées à son troupeau laitier. 

« Je suis un fidèle de Saint-Louis Sucre, confie-t-il, c’est pourquoi j’ai accepté d’organiser cette journée technique. Au début du printemps la météo capricieuse a perturbé les semis, mais nous avons tout de même réussi à installer la plateforme. Je trouve intéressant d’accueillir des planteurs venus d’autres secteurs, car nous pouvons échanger nos expériences. Notre métier est toujours en évolution et il faut savoir s’adapter aux bouleversements que nous connaissons. Avec la perte de molécules pour les traitements de semences ou le désherbage, je m’intéresse aux solutions alternatives. J’espère que des techniques efficaces émergeront rapidement pour que nous maintenions nos niveaux de rendements ».